Les règles sanitaires ne sont plus obligatoires lors de la messe.

Chacun demeure libre de s’y soumettre, à titre personnel.
Le masque permet surtout de ne pas contaminer les autres, et très peu de se protéger.
Le nettoyage des mains aide à se protéger, et lutte ausi contre la propagation.
La distance lorsqu’on parle ou chante limite aussi la transmission.

Restons vigilants

GF – 13/4/22